Nos alliés

La CTROC travaille avec des regroupements
poursuivant les mêmes objectifs. Voici nos principaux alliés :

La Table des regroupements provinciaux d’organismes communautaires et bénévoles

  

La Table des regroupements provinciaux d’organismes communautaires et bénévoles (Table) est avant tout un lieu de mobilisation, de réflexion et d’analyse. En plus d’assurer une concertation entre les différentes organisations qui en font partie, la Table se donne notamment pour mandat de développer des analyses critiques portant sur différents aspects entourant le système de santé et de services sociaux en général, de même que sur toute politique pouvant avoir un impact sur la santé et le bien-être de la population. La Table est formée de 35 regroupements nationaux actifs à la grandeur du Québec. Ceux-ci représentent différents secteurs (les femmes, les jeunes, l’hébergement, la famille, les personnes handicapées, les communautés ethnoculturelles, la sécurité alimentaire, etc.) et différentes problématiques (la santé mentale, la maladie d’Alzheimer, la toxicomanie, etc.) liées à la santé. À travers ses membres, la Table rejoint plus de 3 000 groupes communautaires de base de toutes les régions du Québec et de tous les secteurs.

Le Réseau québecois de l’action communautaire autonome

Le Réseau québécois de l’action communautaire autonome (RQ-ACA) a été créé en 1996 sous le nom de Comité aviseur de l’action communautaire autonome, avec une structure de représentation par secteur. En octobre 2007, le Comité aviseur changeait de nom pour celui de Réseau québécois de l’action communautaire autonome et en octobre 2009, il adoptait une nouvelle structure de « membership », composée dorénavant de regroupements et d’organismes nationaux en action communautaire autonome.

Le RQ-ACA est l’interlocuteur privilégié du gouvernement en matière d’action communautaire autonome et rejoint au-delà de 4 000 organismes d’action communautaire autonome luttant partout au Québec pour une plus grande justice sociale. Ils interviennent dans différents secteurs : santé et services sociaux, développement social, action bénévole, communication, consommation, environnement, défense des droits, logement, loisir, solidarité internationale, formation, ainsi qu’auprès des femmes, des jeunes, des familles, des autochtones, des lesbiennes, gais, bisexuels et transgenres, des personnes handicapées, des personnes réfugiées et immigrantes, etc.

La Coalition Solidarité Santé

La Coalition Solidarité Santé regroupe des organisations syndicales, communautaires et religieuses. Elle se compose également des comités de citoyennes et citoyens. Depuis sa fondation en 1991, les actions de la Coalition ont toujours été motivées par la défense du droit à la santé pour l’ensemble de la population québécoise et ce, sans égard au statut ou au revenu des citoyennes et des citoyens.

Depuis sa création, la Coalition Solidarité Santé défend le respect des grands principes qui ont conduit à la mise sur pied de ce système : le caractère public, la gratuité, l’accessibilité, l’universalité et l’intégralité.

La Coalition opposée à la tarification et à la privatisation des services publics

La CTROC est membre de la Coalition contre la tarification et à la privatisation des services publique (Coalition des Mains Rouges). Cette Coalition regroupe des organisations communautaires, syndicales, étudiantes, féministes et populaires ont décidé de jeter les bases de la Coalition opposée à la tarification et à la privatisation des services publics. Cette coalition revendique l’accès à des services publics universels et de qualité, l’un des moyens pour assurer la réalisation des droits humains et pour agir efficacement sur les causes de la pauvreté. Afin d’y arriver, elle entend proposer des projets et des politiques qui permettront de renflouer, sur une base équitable, les coffres de l’État. Plus précisément, elle a deux objectifs immédiats :

L’Institut de recherche et d’informations socio-économiques 

                                           

 L’IRIS, un institut de recherche sans but lucratif, indépendant  et   progressiste, a été fondé en 2000. L’Institut  produit des recherches sur les grands enjeux de l’heure (partenariats public-privé, fiscalité, éducation, santé, environnement, etc.) et diffuse un contre-discours aux perspectives que défendent les élites économiques.

Contrairement aux tenants d’un néolibéralisme qui limite l’existence humaine aux rapports économiques atomisés, l’IRIS fait la promotion d’un équilibre entre l’intérêt collectif et la liberté individuelle.

Le programme de recherche de l’Institut se distingue par l’autonomie de son équipe de chercheur·e·s. Au fil des ans, cette indépendance a permis une diffusion grandissante des travaux de l’IRIS dans les médias, le monde académique et chez les citoyens et citoyennes de tous les milieux.

Dans un souci d’éducation populaire, les documents produits par l’Institut sont accessibles gratuitement sur Internet. Ses chercheur·e·s sont également disponibles pour donner des conférences et animer des ateliers.

CTROC • info@ctroc.org

Conception par Molotov communications

Image: "À la lèvre du jour", acrylique sur toile,
40 po par 20 po, 2009, Véronique Gemme