Dossiers
à la une

Justice sociale

« Par leur adhésion et leur implication à la Coalition, les TROC développent une vision commune des organismes communautaires autonomes en santé et services sociaux et se définissent comme constituant d’un mouvement social autonome d’intérêt public engagé :

 

Énoncé de principes, 2003.

La lutte contre la privatisation et la tarification des services publics, et plus  particulièrement pour la défense d’un réseau public de santé et de services sociaux universel, gratuit, accessible et de qualité, est tout à fait d’actualité. Le dernier budget Bachand (2012-2013) confirme les orientations gouvernementales malgré l’opposition populaire qui, le 12 mars 2011, s’est exprimée à l’occasion d’une manifestation qui a réuni plus de 50 000 personnes provenant de tous les milieux, syndical, communautaire, étudiant, féministe, réunis sous les bannières de la Coalition des « Mains rouges » et de l’Alliance sociale ainsi que des manifestations les 22 mars, avril, mai et juin 2012 qui ont réuni à chaque fois de 100 000 à 300 000 personnes pour dénoncer la hausse des frais de scolarité, la loi spéciale 12 (anciennement 78) et les politiques néolibérales du gouvernement Charest.

 

En plus d’appauvrir la majorité de la population et de rendre plus difficile encore leur accès aux services publics, et en particulier à des soins de santé et des services sociaux, les politiques gouvernementales modifient sensiblement les rapports que les organismes communautaires entretiennent avec l’État, tout comme ces mêmes politiques influent significativement sur la capacité de ces mêmes organismes à réaliser leur mission et à répondre aux besoins grandissants de la population.

 

Des alternatives aux politiques budgétaires du gouvernement Charest existent !

La Coalition des « Mains rouges » en propose qui procureraient au Trésor public entre 5 et 9 milliards$ par année. Ces alternatives reposent sur des valeurs et des principes que la  TROC porte. La CTROC est une constituante importante du mouvement communautaire qui, lui-même, représente un des mouvements sociaux qui a, et qui encore aujourd’hui le  fait encore, influencé le progrès réalisé au Québec depuis 40 ans. En ce sens, la contribution de la CTROC et de ses membres est significative pour la lutte en faveur de la justice sociale et de la défense du droit fondamental de tout-e citoyen-ne d’avoir accès à un réseau de la santé et de services sociaux de qualité.

 

Enjeux et actualités

 

Après plus de trois mois de grève étudiante contre la hausse des frais de scolarité, le mouvement d’opposition au gouvernement Charest est maintenant populaire. Le Québec vit une crise sociale et la colère citoyenne manifeste, prenant la rue au son des casseroles. La rentrée automnale 2012 s’annonce chaude et déjà les membres de la Coalition des « Mains rouges » prépare la poursuite de la mobilisation, qu’il y ait élections ou pas au Québec.

 

Dans son nouveau plan d’action 2012-2014, la CTROC compte poursuivre la lutte aux côtés des mouvements sociaux. Nous participerons aux actions de mobilisation de la Coalition des Mains rouges, poursuivrons les activités d’éducation populaire et produiront des outils à l’intention de nos membres sur les moyens d’être solidaires et de prendre part à un mouvement de grève sociale, perspective de plus en plus discutée au sein des mouvements sociaux.

 

Lors de sa dernière Rencontre nationale (juin 2012), la CTROC  a aussi adopté les résolutions suivantes en lien avec la grève étudiante et la crise sociale :

 

Références

– Tarification et privatisation des services publics : d’autres choix sont possible ! Document produit par la Coalition des Mains rouges qui présente des façons alternatives de financer les services publiques et les programmes sociaux sans appauvrir la classe moyenne et les plus pauvres de la société.

 

Version 8.5 X 11

Version 5.5 X 8.5

 

Bulletin d’information sur la loi 78 et les organismes communautaires autonomes

 

Guide de discussions sur la grève sociale : produit par le comité sur la grève sociale de la Coalition des Mains rouges (juin 2012)

 

Gratuité scolaire et réinvestissement postsecondaire: trois scénarios d’application. Rapport de recherche de l’IRIS.

 

Les répercussions des hausses tarifaires sur les conditions de vie des personnes à faible revenu, Avis du comité consultatif de lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale, 2008.

 

La révolution tarifaire au Québec. Rapport de recherche de l’IRIS.

 

Femmes et privatisation : la face cachée de la privatisation. Document produit par l’Association pour une solidarité syndicale étudiante (ASSÉ) et la Table régionale des centres de femmes de Montréal métropolitain/Laval.

 

La privatisation du système de santé : une atteinte au droit à la santé et au droit à l’égalité des femmes. Document d’information du Réseau féministe pour le maintien, l’accessibilité et l’amélioration du système de santé.

 

Le privé en santé : le Québec bénéficierait-il d’une présence accrue du privé en santé ? Note socio-économique de l’IRIS.

 

Budget 2010. Comment financer les services publics, Institut de recherche et d’informations socio-économiques (IRIS), Mars 2010.  Un résumé de 4 pages de ce document est également disponible.

 

Le gouvernement sert une vieille recette rétrograde et sexiste. Mémoire présenté par la Fédération des femmes du Québec (FFQ) dans le cadre des consultations sur le budget 2010-2011 du gouvernement du Québec.

Pour plus d’informations : www.nonauxhausses.org

 

CTROC • info@ctroc.org

Conception par Molotov communications

Image: "À la lèvre du jour", acrylique sur toile,
40 po par 20 po, 2009, Véronique Gemme